• Ton parfum

    La nuit seule je rêve

    Auprès du corps d'un arbre

    Que je goûte la tendre sève

    Q'au loin le soleil charme

    Assise à tes côtés

    Ma robe est répandue

    Dans la chaleur d'été

    Comme un serpent qui mue

    Comme je veux te toucher

    J'étends vers toi ma main ouverte

    Et doucement comme pour pleurer

    Ton doux visage vient s'y mettre

     Mes doigts se ferment sur un fantôme

    Que j'espère retenir demain

    Je m'éveille dans un arôme

    Il ne me reste que ton parfum...


  • Commentaires

    1
    hohiss
    Dimanche 10 Août 2008 à 13:39
    dis donc, sa fait de l'éffet ton poème........ ^^
    2
    ange creation
    Dimanche 24 Août 2008 à 19:08
    Wouaw c'est super joli ton poeme. Gros bisous
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :